Règles très abondantes





Règles très abondantes – Quand vos règles sont très abondantes ou que vous sentez passer de gros caillots, vous avez ce que les médecins appellent “ménorrhagie”. Vous avez alors besoin de pas mal de produits menstruels.

Qu’est-ce qu’un flux menstruel normal

Dans un groupe pris au hasard de femmes non ménopausées, la quantité la plus courante de flux menstruel (récolté et mesuré en laboratoire à partir des tampons et des serviettes hygiéniques) a été d’environ deux cuillers à soupe (30 ml) sur l’ensemble de la période des règles. Cependant, cette quantité était extrêmement variable : elle allait d’une seule tache à plus de deux tasses (540 ml) ! Les femmes de grande taille, qui ont eu des enfants et qui approchent de la ménopause ont le flux menstruel le plus abondant. La durée normale des règles est de 4 à 6 jours.

La quantité normale de sang perdu par menstruation est de 10 à 35 ml. Chaque tampon ou serviette hygiénique de taille normale peut retenir une cuiller à café (5 ml) de sang. Cela signifie qu’il est normal de devoir utiliser de un à sept “produits hygiéniques” (tampons ou serviettes) pendant toute la durée des règles.

Règles très abondantes – Comment définit-on la ménorrhagie

Officiellement, est considéré comme une ménorrhagie un flux de plus de 80 ml (16 produits hygiéniques saturés) par période menstruelle. La plupart des femmes qui saignent tellement que ça auront une formule sanguine déficiente (anémie) ou un déficit en fer. En pratique, seulement un tiers des femmes ont de l’anémie, donc la définition de la ménorrhagie peut être ramenée plutôt vers 12 produits hygiéniques de taille normale saturés en une période menstruelle.

Règles très abondantes – Qu’est-ce qui cause l’abondance du saignement

Ce n’est pas clair. Le saignement abondant est le plus fréquent chez les adolescentes et vers la périménopause, deux périodes de la vie cycle où les niveaux d’œstrogènes tendent à être plus élevés et les niveaux de progestérones plus bas. La progestérone est produite par les ovaires après l’ovulation.

Cependant, même si vous avez des règles normales, cela ne veut pas dire que vous ovulez ! La paroi de l’utérus ou endomètre est évacuée pendant les règles. La fonction de l’œstrogène est d’épaissir l’endomètre (et donc de le rendre plus susceptible d’être évacué) et celle de la progestérone est de l’amincir.

Par conséquent, il est vraisemblable que les règles abondantes sont dues à un excès d’œstrogène et un manque de progestérone.

Règles très abondantes – Puis-je évaluer ma quantité de saignement

La manière la plus facile, sachant qu’un produit hygiénique normal retient au maximum une cuiller à café (5 ml) de sang, c’est de noter le nombre de produits consommés par jour de règles. Tenir un Calendrier Menstruel est une façon pratique d’évaluer la quantité et la durée de vos règles.

Pour tenir un compte précis du nombre de produits hygiéniques saturés chaque jour, vous devez vous rappeler combien étaient à moitié pleins et diviser ce nombre par deux pour obtenir le nombre de saturés. Un tampon ou une serviette “Maxi” ou “Super” retient 2 cuillers à café soit 10 ml de sang. Ou bien, selon votre impression, notez “1” pour de simples taches, “2” pour un flux normal, “3” pour un flux abondant et “4” pour un saignement très abondant ou pour des caillots.




Si le premier total atteint 16 ou plus ou si votre note est ”4”, vous avez des règles trop abondantes.

Règles très abondantes – Que faire en cas de règles très abondantes

  • Prenez des notes. Tenez soigneusement un journal (en utilisant un Calendrier Menstruel) pendant un cycle ou deux. Notez que si vos règles sont si abondantes que vous vous sentez faible ou que vous avez des étourdissements lorsque vous vous levez, il faut consulter un médecin d’urgence.
  • Prenez de l’ibuprofen. Chaque fois que vos règles sont abondantes, prenez de l’ibuprofen, un anti-prostaglandine délivré sans prescription, à raison d’une pilule de 100 mg toutes les 4 à 6 heures pendant la journée. Ce traitement réduit le flux menstruel de 25% à 30% et soulagera aussi éventuellement vos crampes menstruelles.
  • Compensez la perte de sang avec de la boisson et du sel. Chaque fois que vous ressentez un étourdissement ou que votre cœur s’emballe quand vous vous levez, c’est un signe que le volume de sang dans votre corps est trop bas. Pour y remédier, buvez davantage et augmentez la quantité de boissons salées comme le jus de tomate ou autre jus de légumes ou des bouillons. Vous aurez probablement besoin d’au moins 4 à 6 bols (1,0-1,5 l) par jour.
  • Prenez du fer pour compenser la perte de sang. Si vous n’avez pas pu avoir de rendez-vous avec le médecin en temps voulu ou si vous constatez que ça fait déjà plusieurs cycles que vous avez des saignements abondants, prenez des pilules de fer délivrables sans prescription par jour (35 mg de gluconate ferreux).
    Vous pouvez aussi augmenter le fer fourni par les aliments qui en sont riches tels que : viande rouge, foie, jaune d’œuf, légumes verts, fruits séchés (raisins et prunes). Votre médecin mesurera probablement votre formule sanguine à l’aide d’un test appelé “ferritine” qui déterminera la teneur en fer de votre moelle osseuse.
    Si votre ferritine est basse, ou si votre formule sanguine est faible, continuez à prendre du fer quotidiennement pendant un an de façon à reconstituer votre stock de fer.